De nombreuses femmes ont recours à la chirurgie mammaire. Trop volumineux ou pas assez, abîmés par la maladie, relâchés à cause de la grossesse, asymétriques… Il existe autant d’interventions esthétiques ou réparatrices pour rendre aux femmes insatisfaites une poitrine « normale » et ainsi combler un complexe psychologique ou physique.

Toutes les opérations de chirurgie mammaire

Les seins sont les organes principaux de la féminité, en fonction des civilisations ils répondent à des normes basées sur 2 critères : la taille et la forme.
Pour s’adapter à ces normes il existe plusieurs interventions chirurgicales :

  • La taille est considérée par la patiente comme trop importante, il s’agit d’une hypertrophie mammaire. Pour les réduire il lui sera proposé une réduction mammaire
  • Au contraire si elle est jugée trop petite, il s’agit d’une hypotrophie mammaire. Il sera conseillé une augmentation mammaire sous forme de prothèse. Ou bien une agénésie mammaire si la poitrine est totalement absente.
  • La partie inférieure du sein dépasse le sillon mammaire (les seins tombants) il faut pratiquer un lifting des seins pour corriger la ptose.
  • Le mamelon est enfoncé, on parle de mamelon invaginé
  • Il est trop long, on parle de seins tubéreux
  • En cas d’asymétrie naturelle ou chirurgicale, il existe plusieurs alternatives en reconstruction mammaire

La chirurgie mammaire est l’intervention esthétique la plus pratiquée en France après la liposuccion. En effet, les statistiques révèlent qu’embellir son apparence physique en ayant recours à la chirurgie esthétique n’est plus tabou.
Enfin, les hommes aussi ont recours à la chirurgie esthétiques des seins ! Car les hommes peuvent être victimes de malformations comme le Syndrome de Poland.