PROTHESES MAMMAIRES PTOSE MAMMAIRE HYPERTROPHIE MAMMAIRE

Imprimer Envoyer


PROTHÈSES MAMMAIRES et HYPOPLASIE DES SEINS
ou
PLASTIE D’AUGMENTATION MAMMAIRE PAR PROTHÈSES


A : Définition et objectifs des prothèses mammaires

B : L'intervention

C : Les suites, les résultats des prothèses mammaires

D : Inconvénients possibles et complications envisageables

E : Questions / Réponses

F : Photos Avant / Après

G : Tarifs



DÉFINITION DES PROTHESES MAMMAIRES

L’hypoplasie mammaire est définie par un volume de seins insuffisamment développés par rapport à la morphologie de la patiente. Elle peut exister d’emblée (seins petits depuis la puberté) ou apparaître secondairement, à la suite d’un amaigrissement important ou d’une grossesse suivie d’allaitement. Elle peut être isolée ou associée à une ptose, c’est-à-dire un affaissement de la glande et une distension de la peau. Cette chirurgie à but esthétique ne peut être prise en charge par l’Assurance Maladie.

Les prothèses mammaires sont des poches de silicone souple, remplies de gel de silicone. Elles sont introduites à l'emplacement des seins pour les gonfler, soit dans le cadre de la reconstruction d'un cancer du seins prise en charge Sécurité Sociale, soit pour augmenter leur volume dans un but esthétique.



LES DIFFERENTES PROTHESES MAMMAIRES

  • Prothèses mammaires remplies de silicone : à nouveau autorisées depuis 2001. Le gel de silicone de ces nouvelles prothèses mammaires est plus cohésif que celles de la génération précédente. La paroi est également plus épaisse afin d'éviter les fuites.

  • L'enveloppe des prothèses peut être lisse ou " texturée ", avec moins de complication de coques.

  • Les prothèses peuvent être placées devant ou derrière le muscle pectoral. Il y a des avantages et inconvénients à chaque technique. Les différentes voies d'abord, donc les cicatrices sont également à détailler avec le chirurgien, chacune ayant ses avantages et inconvénients. Le volume des prothèses est un point important à vérifier auprès du praticien car nombre d'insatisfactions proviennent d'une poitrine considérée comme trop grosse ou trop petite à l'arrivée.

  • Contrairement à ce qui a été longtemps affirmé, ces prothèses mammaires ne sont pas " à vie " : celles en silicone ont une durée de vie d'environ 10 années mais certaines femmes les portent depuis 20 ans sans aucun problème…

  • Les prothèses ne sont pas placées que dans un but esthétique, elles jouent également un rôle essentiel dans les plasties mammaires après chirurgie pour cancer du sein.



    OBJECTIFS - PRINCIPES

    Une plastie mammaire d’augmentation consiste à corriger le volume jugé insuffisant des seins par la mise en place d’implants (prothèses) derrière la glande mammaire. Tous les implants mammaires, actuellement utilisés sont composés d’une enveloppe, et d’un produit de remplissage en silicone. L’enveloppe est toujours constituée de silicone élastique (élastomère de silicone). Elle peut être lisse ou rugueuse (texturée). En ce qui concerne le produit de remplissage, seul est autorisé aujourd’hui en France le gel de silicone car ils est connu et utilisé depuis près de 40 ans.








  • 20 avenue Montaigne
    75008 PARIS




    © 2008 - Chirurgie des seins - Mise à jour le 12/05/2010 - XML

    Contact - Accueil - Plan du site - Credits

    Pour en savoir plus : Augmentation des seins Chirurgie intime Rhinoplastie


    chirurgie des seins - chirurgie des seins - prothèses mammaires - chirurgie plastique des seins - suites chirurgie des seins - photos protheses mammaires - tarif protheses mammaires - ptose mammaire - plastie mammaire - suites ptose mammaire - tarif ptose mammaire - reduction mammaire - hypertrophie mammaire - réduction mammaire - complication chirurgie des seins - photos reduction mammaire - prix reduction mammaire -